Missions

les principales missions de l’Institut National de Géophysique (ING) sont :    

  • la surveillance sismique du territoire national : communication de l’alerte sismique en cas de séisme significatif survenu sur le territoire national ou régions limitrophes .
  • l’équipement, la maintenance et l’exploitation du réseau sismique national et l’instrumentation géophysique .

  • le suivi de l’activité sismique sur le territoire national et les régions limitrophes.

  • la réalisation d’études scientifiques visant la contribution à la prévention et à la réduction du risque sismique à l’échelle régionale et locale.

  • le développement de la géophysique légère et ses applications: veille technologique.

  • l’assistance scientifique des décideurs, la sensibilisation du public et la formation.

  • la représentation du pays auprès de plusieurs instances internationales.
    

 

Depuis 1993 le CNRST par le biais del’Institut National de Géophysique (ex-laboratoire de Géophysique), est chargé par le Département de Monsieur le Premier Ministre, de la surveillance et de l’alerte sismique du territoire national. Ses chercheurs, cadres et techniciens, assurent une permanence sismique 24h/24 7j/7 ;

Sur le plan national, l’ING est l’interlocuteur principal pour:

la gestion des crises sismiques auprès du ministère de tutelle, du ministère de l’Intérieur (Protection Civile et Direction de la Migration et de la Surveillance des Frontières), de l’Etat Major Général de la Gendarmerie Royale, …

la surveillance sismique des sites de grands ouvrages :

  • auscultation sismique des grands barrages pour la Direction des Aménagements Hydrauliques ;
  • surveillance et étude sismiques de la région du Détroit pour les besoins du Projet de Construction de la Liaison fixe Afrique-Europe à travers le Détroit de Gibraltar pour le compte de la Société Nationale d’Etudes du Détroit.

Sur le plan international, l’ING représente le Maroc auprès de :

l’Accord EUR-OPA Risques Majeurs du Conseil de l’Europe : l’ING abrite depuis 1995, le Centre Euro-méditerranéen pour l’Evaluation et la Prévention du Risque Sismique (CEPRIS).

 la Commission Océanographique inter-gouvernementale de l’UNESCO: pour la contribution à la mise en place d’un système d’alerte de tsunami dans l’Atlantique Nord Est, la Méditerranée et les mers adjacentes (NEAMTWS).

Le Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires (CTBTO) : L’ING est officiellement désigné comme point focal scientifique et technique national par le Ministère des Affaires Etrangères auprès de cette organisation internationale. A ce titre, il est l’opérateur d’une station sismique du Système International de Surveillance (IMS) de la CTBTO.